Cororoca

Cororoca

Coroca est une jolie communauté qui borde le Fleuve Arapuins. Elle abrite 11 familles permanentes et deux familles de paulista (d’origine de São Paulo), environ 76 personnes au total.

A l’âge d’or de la Borracha, cette communauté produisait une tonne de latex par an.

Aujourd’hui l’activité de la communauté est le tourisme et l’artisanat. Les artisans utilisent la fibre d’un palmier appelé Tucum, qu’ils teignent naturellement avec des fleurs et fruits ceuillis dans la forêt, parmi ces teintures, le crajiru, le jenipapo, le capiranga et le murakutaya. Avec ces pailles multicolores, ils confectionnent des dessous de plats, chapeaux et petites boîtes qu’ils exposent dans la boutique de l’association o l’on peut aussi acheter du miel d’abeille au piment.

Nous avons passé 2 jours dans cette communauté, à échanger avec ces habitants et découvrir les alentours. Très gentiment accueilli par Ivana et Dona Nilda qui nous ont préparé une belle tablée et prêté des couvertures pour notre nuit en hamac.

Il y avait aussi ici autrefois une culture de la tortue, projet initié par un prête Allemand dans les années 2000. Plus de 3000 bébés tortues d’une espèce en extinction étaient venus d’une réserve voisine. Malheureusement (ou heureusement pour les tortues) en 2009, une grande marée de rivière a détruit la digue et 2500 tortues se sont échappées…. Certaines d’entre elles ont retrouvé les eaux douces de la rivière, d’autres ont été immédiatement péchées par les habitants des alentours, car très apprécié pour leur viande.

Ici, il fait bon vivre, on se sent bien venue par l’accueil que nous ont fait ses habitants, nous reviendrons certainement, avec vous si vous le souhaitez 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier